Mpprn

Posted by / 11-Dec-2017 18:55

Mpprn

Cette concentration C’p est influencée significativement par le pouvoir épurateur (Md) de la couche traversée.

Le temps de transit du polluant est lié à la vitesse de filtration dans la zone non saturée.

Il s’agit du temps de transit T via la zone de couverture, le degré d’épuration C’p/Cp (le rapport de la concentration C’p de l’eau en polluant à l’arrivée au niveau de la nappe par rapport à la concentration initiale Cp de l’eau polluante) et le degré de recharge R’/R (rapport de la recharge efficace par rapport à la recharge potentielle).

La migration d’une substance polluante emprunte naturellement les zones suivantes (Figure 1) : La troisième zone (ZS) est caractérisée par un pouvoir de dilution et de transfert latéral.

Dans ce travail nous présentons la cartographie de la vulnérabilité de la plaine du Gharb au Maroc à l’aide d’un indice Iv qui est fonction de trois paramètres intervenant dans le transfert du polluant : le temps de transit (T) d’un polluant dans la zone non saturée, le degré d’épuration (C’p/Cp) et le degré de recharge (R’/R).

L’indice de vulnérabilité est défini comme étant la somme pondérée de l’effet de ces trois paramètres (AMHARREF La vulnérabilité des eaux souterraines est définie en partant d’une évaluation qualitative des mécanismes de transfert d’un polluant qui repose sur une conceptualisation multicouche du milieu traversé.

Pour la sauvegarde de ces ressources, il est nécessaire de prévoir des moyens de protection.

Face aux difficultés liées aux techniques de dépollution et au coût de celles-ci, la protection impose en premier lieu des mesures préventives.

Mpprn-59Mpprn-34Mpprn-29

Dans ce travail nous présentons une méthode d’évaluation et de cartographie de la vulnérabilité à la pollution des eaux souterraines.

One thought on “Mpprn”